Leucade

Leucade est une île ionienne (Grèce). Les villes principales sont la capitale Lefkada, Nydri et Vassiliki (ports vers les îles de Meganissi et Cephalonie).

Leucade est une île montagneuse, à la riche végétation à l'Est et au Sud. Ses côtes orientales sont douces, abritées du vent et ponctuées de petits îlots verdoyants, dont les plus connus sont Skorpios, Madouri et Sparti. Ses côtes occidentales, par contre, sont abruptes et entrecoupées d'immenses plages de sable doré.

Le chef-lieu est Leucade (Lefkada), ville paisible bâtie au fond d'un golfe naturel, très pittoresque avec ses maisons en bois peint. On y visitera, au bord du chenal, le château, Agia Mavra, bâti en 1300 av. J.C. par Jean Orsini.

Un bon réseau routier permet de faire le tour de l'île. En longeant la côte orientale, on traverse d'abord une région verdoyante où s'égrènent de petits villages maritimes, comme Ligia et Nikiana, avant d'arriver à Nidri, un des sites les plus touristiques de Leucade. Les vestiges d'une ville préhistorique et de tombes circulaires de la même période, mis au jour dans les environs, ont persuadé l'archéologue allemand Dôrpfeld qu'il s'agissait là de la patrie d'Ulysse.

Résumé de l'histoire de Leucade
Leucade doit son nom à ses falaises de craie blanche qui se trouvent au Sud de l'ile (Le cap de la Dame ou le Saut de Leucade). Le Saut de Leucade est une falaise de 72 mètres de haut, de laquelle on se jetait à la mer durant l'Antiquité afin de se guérir d'un mal d'amour.

Selon la Mythologie, la poétesse Sapho s'y tua à cause de Phaon. Les Corinthiens ont colonisé l'ile au VIIème siècle av. J.C et fondèrent une nouvelle ville : Lefkas, la capitale d'aujourd'hui.

En 650 av. J.C, ils commencèrent la construction d’un pont qui allait unir l'île à la Grèce Continentale. À cette époque, l'ile était composée de plusieurs cités autonomes.

L'île de Leucade participa courageusement aux Guerres Perses : elle envoya 3 navires et 800 hommes durant la bataille de Salamine en 480 av. J.C. De 431 à 404 av. J.C, Leucade est venue en aide à Corinthe, durant la guerre du Péloponnèse. En 343 av. J.C., aux côtés d'Athènes, l'ile se battit contre les Macédoniens (Philippe II était leurs roi). Athènes perdit la bataille et Leucade devint alors une annexe de l'Empire de Macédoine. Elle retrouva son indépendance en 312 av. J.C. En 198 av. J.C; Leucade a été envahie par les Romains et elle devint une province romaine de Nicopolis d'Épire.

Durant l'époque Byzantine, l'île devint une province d'Achaia. Elle connut alors un grand nombre d'attaques de pirates. Après avoir été dirigée par diverses dynasties, Leucade a été envahie par les Turcs de 1479 à 1684.

Par la suite, l'ile est a été occupée par les troupes vénitiennes du commandant Morozoni. À cette époque la capitale de Leucade était un important centre économique et maritime.

L'influence vénitienne reste encore très marquée dans l'architecture des villes. En 1797, après le Traité de Campo Formio, l'île est dominée à deux reprises par les Français : les républicains, de 1797 à 1798, et les troupes de Napoléon Bonaparte, de 1807 à 1809. En 1799, elle est intégrée à la République des Sept-Îles, formée sous l'égide des Russes et des Ottomans.

Après le Traité de Paris de 1815, Leucade est envahie par les Britanniques. Ces derniers y ont construit quelques monuments et un excellent réseau routier encore utilisable de nos jours. Lors de la Révolution Grecque de 1821, Leucade aida courageusement le reste de la Grèce à se libérer du joug Ottoman.

Le rattachement à la Grèce eut finalement lieu le 21 mai 1864, après un demi-siècle de domination britannique.

Leucade possède un grand nombre d'églises et de monastères :
- L'église Agios Ioannis Antzoussis
- L'église de l'Apparition de la Vierge Marie
- L'église de la Panagia Hodeghetria
- L'église de Christou Pandokratora
- Le Monastère de la Panagia Faneromeni

Musées de Leucade
- Musée archéologique(Ce musée se situe au centre de la ville de Leucade. Vous y verrez les trouvailles de l'archéologue Allemand, Dorpfeld, qui datent principalement de l'Age de Bronze. Les fouilles ont principalement été réalisées sur les sites de Nidri, de Kariotes et d'Evgiros.)

- Musée d'Art populaire(Ce musée situé près de l'église Agios Spyridon, a été fondé par une association musicale de l'île, appelée « Orphée ». On y découvre une riche collection de photos, de cartes, de costumes traditionnels, d’ustensiles... Vous y verrez également la décoration d'une chambre traditionnelle.

- Musée des Gramophones(Ce musée située à Leucade (capitale), vous présente une très belle collection d'anciens gramophones. Vous y trouverez des costumes traditionnels, des broderies, des bijoux, des photos et des instruments de musique.)

Source: http://en.wikipedia.org